Text

Aujourd’hui, nous vous aidons à vous battre contre l’invasion des moustiques qui fait rage dans l’Hexagone. Retrouvez les conseils des meilleurs médecins et leurs avis et conseils sur les produits à utiliser et les différentes mesures à adopter.

Si vous désirez en savoir plus sur le fonctionnement de ses produit, vous pouvez demander l’avis de votre médecin référent.

Text

Michel Sibidié, directeur exécutif de l’Onusida, une organisation spécialisée dans la gestion de la pandémie arrivée en 1980, a déclaré il y a quelques jours que l’épidémie pouvait prendre fin d’ici quelques décennies. 

Luc Montagnier et Françoise Barré-Sinoussi en pleine séance de photographie.

D’après le directeur de l’association, si la crise est correctement gérée, on pourrait voir disparaître le VIH d’ici à 2030. Les chiffres récoltées par l’organisme vont dans ce sens et montre une nette diminution des décès liés au sida. En 2013, on observe une baisse de 30% des personnes décédées à cause de leur séropositivité. Seule la Russie voit le nombre de décès progressé à cause d’un grand manque de sensibilisation de la population locale. 

Selon le directeur de l’organisme, si l’on parvient à tester 90% de la population et à mettre centraliser toutes les aides et tous les efforts d’ici 2020, l’épidémie pourrait être sous contrôle et disparaître sous 10 ans. 

Les Bons Choix Santé et les grands sites d’informations sur la santé ont repris cette information à partir d’un communiqué de l’organisme. Prometteur et plein d’espoirs, cette nouvelle va permettre d’intensifier les efforts faits jusqu’ici par les organisations, les particuliers et tous les malades et volontaires. 

Espérons que ce syndrome découvert par les virologues Luc Montagnier et Françoise Barré-Sinoussi en 1982 à l’Institut Pasteur soit éradiqué d’après les estimations de l’organisation. 

Text

La plupart d’entre nous a tendance à consulter toujours le même dentiste, par habitude ou par commodité, à supposer qu’on aille en consulter tout cout. Les mauvaises expériences que nous avons pu connaître étant petit expliquent que beaucoup d’entre nous ne sommes plus retournés chez le dentiste depuis des années – à tel point que nous avons aujourd’hui besoin de sérieux soins dentaires.

image

Eh bien, cela dépend de vos besoins en matière de soin dentaires. Si vous avez juste besoin d’un détartrage minutieux, ce qui constitue un nettoyage professionnel de vos dents, vous pouvez vous adresser à n’importe quel dentiste. En revanche, si vos besoins de soins dentaires sont conséquents, il est très important de trouver la meilleure clinique dentaire pour vous. Il est important d’y consacrer du temps afin de calmer vos éventuelles inquiétudes et trouver les bonnes solutions pour vos problèmes dentaires.

5 conseils pour trouver la meilleure clinique dentaire

1.      Faites des recherches

Internet est le meilleur outil pour trouver une bonne clinique car vous pouvez vous appuyer sur plus ample informations que celles contenues sur une simple petite annonce. Vous pourrez lire des commentaires postés par de vrais patients. Renseignez-vous également auprès de vos voisins ou collègues qui sont allés chez le dentiste et demandez-leur s’ils en sont satisfaits. Les patients satisfaits qui ont dû subir de lourdes interventions dentaires sont toujours ravis de pouvoir dire que tout s’est bien passé – et si ce n’est pas le cas, ils n’hésitent pas à le raconter en détails sur internet.

2.      Cherchez un cabinet  complet

Assurez-vous que la clinique ou le cabinet que vous choisissez peut répondre à tous vos besoins potentiels sans avoir à vous adresser à un autre cabinet pour des problèmes plus compliqués. En effet, certains établissements n’ont pas les ressources humaines ou matérielles nécessaires pour pratiquer certaines opérations plus complexes. Ainsi, assurez-vous que la clinique que vous choisissez soit en mesure de vous fournir tous les soins dont il vous faut bénéficier.

3.      Vérifiez les qualifications

Vérifiez les qualifications des chirurgiens et des dentistes du cabinet. Assurez-vous qu’ils soient non seulement expérimentés, mais aussi spécialisés dans les traitements que vous recherchez – bref, assurez-vous qu’ils soient les meilleurs dentistes pour vous. Les chirurgiens-dentistes doivent se tenir au courant des nouvelles techniques, des nouveaux équipements disponibles et des nouveaux traitements.

4.      La présence d’une garantie satisfaction

Les interventions dentaires complexes et chères devraient toujours être garanties. Les spécialistes doivent avoir confiance dans les résultats de l’opération qu’ils sont en train de pratiquer, c’est pourquoi les bonnes cliniques proposent des garanties sur  différents traitements, leur durée dépendant de la nature de l’intervention.

5.      Renseignez-vous sur le coût

La transparence sur le prix des opérations est primordiale. C’est vous qui devez décider de combien vous dépensez et pour quels soins ; cependant, cette décision ne doit pas être prise sans être vraiment bien informé. Les professionnels de la médecine dentaire doivent vous informer correctement et dans des termes compréhensibles des soins et dépenses à prévoir dans votre cas précis.  

Text

Des chercheurs ont publié leurs recherche dans le magazine spécialisé The Lancet Neurology. Ils y exposent leurs méthodes et leurs résultats quant au dépistage de la maladie d’Alzheimer. 

Cette annonce soulève beaucoup d’espoir auprès de la communauté médicale et des patients et pour cause. Aujourd’hui ce sont presque un tiers des patients qui sont diagnostiqués à tort pour la maladie d’Alzheimer. Les méthodes sont encore peu précises et entraînent de nombreuses erreurs. 

Dès lors, les traitement sont inefficaces et les études sont faussées par des cas illégitimement intégrés. Non touchés par la maladie, ces diagnostics faussés rendent la tâche difficile aux spécialistes et aux chercheurs. 

Un nouveau test

D’après l’avis des médecins qui ont menés l’étude, cette nouvelle solutions pour le dépistage permettra aux patients d’être certains et aux neurologues d’effectuer des études cliniques basées sur des faits et non des hypothèses. 

Le test vérifie les taux de deux protéines présentent dans le liquide céphalo-rachidien. L’évolution inversement proportionnelle entre la protéine bêta amyloïde et la protéine tau permettrait d’obtenir des résultats certains quant au sort du patient. Pour le tests, les protéines doivent être dotés de biomarqueurs. Cette nécessité ralentit la propagation du test car les coûts sont élevés et cela exige une ponction lombaire. Le test en lui-même est donc encore compliqué et coûteux et reste pour le moment réservé aux cas extrême aux études et à la recherche. 

Malgré tout, l’avancée est notable et cela permet de voir l’avenir avec un bonne oeil. cette annonce rassure surtout lorsqu’on sait que l’on estime le nombre de personnes touchées d’ici 2030 à environ 1,4 millions doit environ 2% de la population !

Avoir l’avis de votre médecin

Le diagnostic n’étant pas certain, n’hésitez pas à demander un second avis médical en passant par un autre établissement ou un autre spécialiste. Vous trouverez toutes les informations nécessaires porouver cela sur Les Bons Choix Santé à l’adresse www.les-bons-choix-sante.fr

Video

Pierre Lemarquis, neurologue, revient sur les effets thérapeutiques de la musique. Apprentissage, correction de la dyslexie et de l’autisme, sculpture du cerveau etc. bref, la musique intervient à des stades méconnus du développement de l’individu. 

A classer dans les meilleurs médecins, ce neurologue revient résume tous les bienfaits de la musique !

Text

image

Alexander Fleming reste sans doute l’un des meilleurs médecins de sa génération. Cette une du Time Magazine éditée en 1944 en est une preuve indiscutable.

image

Les listes des meilleurs médecins que l’on retrouve sur Les Bons Choix Santé, ou encore sur Capital suite à l’étude du créateur de SOmedical sont pertinentes et à jour. Mais à l’échelle des siècles de découvertes qui nous ont précédés, les meilleurs médecins se sont illustrés par les découvertes qu’ils ont faites et non par leurs maîtrises techniques.

Nous revenons aujourd’hui sur un médecin de légende : Alexander Fleming. Né en 1881 en Grande-Gretagne et décédé à l’âge de 74 ans en Ecosse, ce médecin et pharmacologue britannique a dédié sa vie à la pratique de la médecine et à la recherche.

Etudiant brillant, il prend en charge les cours de l’Hôpital Sainte-Marie en 1914 après avoir obtenu son diplôme de chirurgien. En 1928, quelques années après avoir découvert la lysozme, Fleming découvre accidentellement un champignon capable d’arrêter la progression des bactéries, le penicillium, bientôt rebaptisé la pénicilline.

C’est après avoir désinfecté et retrouvé une vieille boîte dans son laboratoire que le médecin un tantinet bordélique observe l’action de ce champignon. Il parvient à l’extraire mais demande l’aide de chimiste pour stabiliser et produire à grande échelle. Après 12 ans de recherche, de tests et d’articles dans les revues, le champignon est toujours absent des étagères des pharmacies britanniques. C’est à l’approche de la guerre et avec le besoin urgent d’antiseptiques que Fleming obtient l’aide de l’université d’Oxford et de ses meilleurs chimistes : Florey et Chain, futurs colauréats du prix Nobel de médecine avec Fleming.

Fleming restera toujours humble face à cette découverte mettant en avant ses collaborateurs qui sont parvenus à stabiliser et produire la pénicilline à une échelle industrielle. Gros fumeur, il mourra après avoir reçu le titre de Baron. Quelques décennies plus tard, plusieurs magazine considèreront la découverte du britannique comme la plus belle invention du millénaire … seulement. D’après des statistiques avancées par des magazines suédois, l’antibiotique aurait permis de sauver près de 200 millions de personnes !

Text

Les avis deviennent prépondérants sur le web. Google, au travers de son outil Google Map propose aux internautes de rédiger des avis sur leurs expériences utilisateurs, avis qui sont repris dans les résultats.

Ils deviennent donc rapidement accessibles et peuvent porter la réputation online des établissements comme ils peuvent la pénaliser.

Etant donné la facilité d’accès des commentaires, comment savoir si les avis ne sont pas truqués ou ne comportent pas de malfaçons ? C’est en réalité assez simple. Si vous désirez obtenir des avis viables sur les maternités et les établissements de santé, évitez de consulter les avis sur Google même et rapprochez vous des sites eux-mêmes ou des plate-formes spécialisées dans la réception et le traitement des avis.

A l’aide de Google Search, vous trouverez rapidement plusieurs plate-forme du du type les-bons-choix-sante.fr ou encore notetondoc.com. Ces plates-formes sont spécialisée dans la réception des avis et vous permettent de faire des classement un tri des professionnels par région et par qualification.

Par ailleurs, vous pouvez vous rapprocher des sites disposant de la Norme Française sur les avis en ligne. Cette récente norme comporte de nombreuses contraintes et les sites en disposant proposent tous des avis de qualité.

Pour en savoir plus sur les avis sur les maternité et autres établissements de santé, nous vous attendons sur LBCS. Vecteur de l’actualité santé !!

Text

Des experts et des associations de consommateurs se sont mobilisées pour mettre en place pétition demandant une classification plus simple des produits alimentaires. Est-ce que cette pétition parviendra à faire plier les lobbies ? Rien n’est moins sûr !

Text

Au premier abord, trouver un dentiste ne représente aucune difficulté. Il est possible d’en trouver presque à chaque coin de rue. Cependant, si la réputation et les diplômes de chaque dentiste est facile à vérifier grâce à internet, etc., d’autres éléments, caractéristiques sont beaucoup plus difficiles à connaître.

En effet, impossible de savoir si le dentiste est sympathique, s’il prend soin de ses patients ou ne les considèrent que comme de vulgaires numéros de dossiers. Jusqu’à aujourd’hui il était très ardu de trouver ce genre d’informations. Cependant, depuis peu, grâce à la magie d’internet, ce problème n’en est plus un.

Un dentiste en quelques clics

LBCS, un site internet révolutionnaire dans le domaine de la santé propose à tout un chacun de lire des avis sur des dentistes rédigés par d’autres internautes qui ont déjà eu des consultations avec le ou la dentiste dont vous consultez la fiche ou que vous comptiez aller voir. Le principal avantage du service proposé par ce site réside dans le fait que vous n’êtes plus obligés de payer une consultation pour vous faire un avis sur le dentiste. En quelques clics vous pouvez avoir toutes les informations concernant le dentiste que vous auriez aussi eu en consultation, voire même plus.

En ces temps de crise, économiser le prix d’une consultation n’est pas rien, surtout lorsque l’on connait le prix d’une consultation à l’heure actuelle. Le site mentionné ci-dessus fonctionne de la manière suivante : il est tout d’abord nécessaire de renseigner sa localité, puis le type de spécialité recherchée : dentiste, orthophoniste, une maternité, etc. Enfin, arrive une liste de tous les dentistes près de chez vous et vous pourrez ainsi tous les comparer en fonction de ce qui est le plus important pour vous : les diplômes, sa façon d’être avec ses patients ou encore sa manière de vous écouter. En quelques instants et en quelques clics seulement, un dentiste peut ne plus avoir aucun secret pour vous.

Oui, mais attention

Si l’avantage est indéniable, il est important de ne pas tomber dans le piège des commentaires trop élogieux ou trop assassins car on ne sait jamais vraiment qui a rédigé l’avis sur le dentiste. 

Text

La naissance prends beaucoup de temps et on oublie souvent de traiter les paperasse.

Les choix sur le type d’accouchement, la présence du père, la couleur des rideaux de la chambre du bébé ou encore la marque de la poussette … toutes ces questions envahissent rapidement l’esprit des futurs parents et peuvent faire passer une question importante aux oubliettes.

Le choix de la maternité

Si vous venez d’apprendre que vous êtes enceinte, il est important de commencer par la sélection de la maternité. Catégorisées de 1 à 3, tous les niveaux de se valent pas. Les maternités de catégories 1 ne sont pas capables de gérer les situations d’urgence tandis que les maternités de catégorie 3 disposent des meilleurs praticiens ainsi que des équipements les plus modernes.

Pour faire une présélection vous pouvez vous référer au site Les Bons Choix Santé qui récupère les avis maternités et les avis médecin et les propose à la consultation. On peut ainsi évaluer la notoriété des professionnels et des établissements que l’on consulte et donc faire son choix de maternité en fonction des avis ainsi que de la catégorie.

La déclaration de la naissance

Outre toutes ces interrogations, il faut penser à la sécurité sociale et aux traitements et consultations à venir. Il est importants de déclarer sa grossesse aux institutions concernées (CPAM et CAF). Une fois que vous serez enregistrée, vous pourrez alors bénéficier de tous les soins et de tous les remboursements de l’assurance maternité.

L’inscription en crèche

L’inscription en crèche est une étape importante. Les dates de disponibilité sont parfois très longues et il faut donc s’y prendre à l’avance.

Pour cela il faut se rapprocher de la mairie afin de connaître les modalités d’inscriptions dans les crèches publiques. Les règles diffèrent d’une commune à l’autre. Certaines proposent des inscriptions dès le début de la grossesse tandis que d’autres ne les autorise qu’à partir du 6e mois.

Quoi qu’il en soit pensez bien à prendre la meilleure maternité et à vos manifester auprès des autorités compétentes. En parallèle préparez l’arrivée du bébé en choisissant la couleur des murs mais aussi en lui trouvant une place en maternité ! Bon courage :) !